Coronavirus : Olivier Véran annonce l’assouplissement de la téléconsultation

Tic Santé - Extrait - 09 mars 2020

Le ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, a annoncé le 8 mars l’assouplissement des conditions des actes de téléconsultation pour faire face à l’épidémie de coronavirus Sars-CoV-2, à l’issue d’un conseil de défense consacré au suivi de l’épidémie .

« Les professionnels en ville, qui sont mobilisés depuis le début de l’arrivée du virus sur notre territoire, seront les premiers acteurs de la gestion sanitaire lorsque nous serons au stade 3 », a-t-il souligné, en assurant vouloir « les aider dès aujourd’hui à prendre en charge notre population et les protéger pour qu’ils puissent continuer à soigner les patients dans toutes les situations ».

« Pour simplifier leur travail et simplifier l’accès des patients à un médecin en téléconsultation, je signerai dès le 9 mars un décret pour assouplir considérablement les conditions de réalisation de la télémédecine », a annoncé Olivier Véran.

Ce décret doit permettre de faciliter l’utilisation des outils courants de communication à distance en plus des plateformes numériques existantes et faciliter les conditions des actes de téléconsultations en levant l’obligation de passer par son médecin traitant et d’avoir eu une consultation présentielle les 12 mois avant la réalisation d’une consultation à distance.

Le Conseil national de l’ordre des médecins (Cnom), par la voix de son président Patrick Bouet, avait appelé le 6 mars les partenaires conventionnels à « faire évoluer » l’avenant n°6 à la convention médicale pour faire face à l’épidémie de coronavirus Sars-CoV-2.

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières actualités.

Catégories