Crise du COVID-19 : la réponse efficace de l’AP-HP

The Lancet - Extrait - 25 mai 2020

L’APHP est depuis le début de la crise du COVID19 un acteur majeur dans la lutte contre la pandémie. Malgré sa réputation d’être une institution imposante aux mécanismes lourds avec une concurrence interne qui empêche toute agilité, l’AP-HP a su, grâce justement  à sa taille et à une coordination interne exemplaire répondre de manière rapide, efficace et organisée à la crise du COVID19.

Une organisation médicale spécifique a été créée, dirigée par  un Directeur de gestion de crise sanitaire et composée des Directeur Médicaux de chaque hôpital. L’établissement d’une chaine claire de responsabilités a permis des processus décisionnels réactifs.

Une logistique centralisée a permis de répondre rapidement à la pénurie de matériel médical provenant d’Asie  dont ont dû faire rapidement face les établissements hospitaliers de l’APHP. Les universités ont fait appel à des milliers d’étudiants en médecine, en soins infirmiers, en pharmacie, en dentaire qui ont suivi une formation spécifique pour travailler en tant qu’auxiliaires médicaux, assistants de recherche, ou opérateurs sur une plate-forme de télémédecine. La bonne gestion des lits disponibles a été cruciale grâce à une unité d’allocation centrale composée de chirurgiens rendus disponibles en raison du report d’opérations chirurgicales non essentielles. Grace à des groupes de travail multidisciplinaires, des guides pratiques ont pu être édités sous 48 à 72h, partagés à tous les hôpitaux, et publiés sur le site de l’APHP.

Un comité de recherche COVID-19 a été créé et a élaboré une stratégie globale de recherche partagée avec les universités et l’INSERM. Ses principales priorités étaient l’établissement de cohortes de patients, les biobanques et les essais cliniques. Ainsi, avec notamment le soutiens de Telemedicine Technologies et sa plateforme de recherche clinique CleanWEB, plus de de 40 études cliniques ont été initiées sur plus de 7000 patients. Ce lancement rapide de la recherche a été rendu possible grâce à une réaffections des tous les personnels de recherche, et le soutiens de nombreux volontaires.

La réponse à la crise a été axée sur la gestion des données,  par le biais d’une plate-forme institutionnelle unique alimentée par un système d’information unique, fournissant des paramètres importants pour la prise de décision en temps réel.

Des initiatives à grande échelle ont été rapidement mises en place. Chaque jour, un parc de 63 imprimantes 3D fabriquait 1000 pièces de divers dispositifs médicaux, contournant ainsi une chaîne d’approvisionnement lente. La plateforme de télémédecine Covidom a permis le suivi plus de 50000 patients à domicile.

Conçu par l’AP-HP sous l’égide de l’autorité sanitaire régionale, le programme COVISAN a permis de mettre en lien les autorités locales, les médecins généralistes , des organisations non gouvernementales  et des entreprises privées, ce qui a aidé à sécuriser le plan national de sortie de déconfinement.

Tout cela a été rendu possible grâce à la mobilisation extraordinaire et les efforts conjoints des secteurs médicaux et paramédicaux au personnel administratif et aux des renforts en provenance d’autres régions.

La crise COVID-19 a frappé une institution qui connaissait déjà une pénurie d’infirmières. Un nombre important de professionnels de santé ont été infectés. Nous tenons à saluer le travail extraordinaire du personnel de l’APHP.

La crise COVID-19 n’est pas encore derrière nous, néanmoins, à un moment où pratiquement tous les systèmes de santé dans le monde est confronté à un niveau sans précédent de défis, nous espérons que d’autres sauront tirer parti de notre expérience

 

Télécharger l’article complet du Lancet (Eng)

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières actualités.

Catégories