Point sur Medicen Paris Région, pôle de compétitivité mondial rassemblant 500 acteurs de l’innovation en santé

Nextep - Extrait d'interview de Jessica League - Février 2021

Jessica Leygues, Déléguée Générale et CEO de Medicen, s’exprime sur ses différents rôles, ses relations avec les associations de patients, sa mission d’accompagnement et d’accélération de projets en santé, et sur la volonté de Medicen aujourd’hui de préparer les enjeux sanitaires de demain en renforçant davantage les synergies interrégionales

Créé il y a 15 ans, Medicen est le hub de la healthtech en Ile-de-France, œuvrant pour la sécurité sanitaire nationale et européenne. La raison d’être de Medicen est de transformer la recherche et la connaissance scientifique en innovation pour le patient, en valeur thérapeutique mais aussi économique, en processus industriel et en emplois. Avec près de 500 adhérents, Medicen est le premier pôle santé français et dispose d’une masse critique unique.
Quelles sont les relation de Medicen avec les associations de patient?
Jessica Leygues : Avec l’AP-HP, qui représente le plus gros réseau hospitalier européen, nous disposons d’un lien avec la dimension médicale très fort et unique. D’autres établissements sont également très impliqués dans le développement d’innovations pour leurs patients En tant que point d’entrée incontournable de l’innovation santé en Ile de France, l’équipe de Medicen est très impliquée dans les travaux sur les enjeux majeurs du secteur.
De manière générale, un de nos objectifs est de faire émerger des projets collaboratifs visant à répondre à des besoins cliniques forts et correspondant à des intérêts industriels marqués, via par exemple des appels à manifestation d’intérêts. En ce moment par exemple, un AMI sur l’innovation multi-technologique pour les maladies cardiovasculaires est en cours.
Tout au long de ce parcours, pour optimiser les chances d’accès des innovations en santé jusqu’aux patients, l’implication des associations de patients se développe mais reste encore trop secondaire. Medicen, souhaite opeuvre poyr être moteur dans cette démarche. Dès 2021, des rencontres vont avoir lieu pour contribuer à sensibiliser les porteurs d’innovations à l’importance de partir du besoin des patients et de penser dès l’amont une logique de parcours holistique. Ce virage ainsi initié, le rapprochement des associations de patients de l’écosystème de l’innovation santé pourra être accéléré en 2022.

Quels sont les grands succès de Medicen, s’agissant par exemple de sociétés accompagnées ?
Medicen est un facilitateur et un accélérateur de projets
Les projets que nous accompagnons et labellisons, en moyenne sur tous les Appels à projets, ont ainsi 40% de chances d’être financés, alors que la moyenne nationale est de 18%.
Nous pouvons par exemple mettre en avant notre réussite concernant les appels à projets RHU (Recherche Hospitalo-Universitaire en santé) Sur les quatre premières vagues, nous avons accompagné près de la moitié des projets lauréats.
Autre exemple, notre process d’émergence de projets de recherche collaborative a permis le développement de nombreux succès. L’un des plus récents, le projet AI DReAM, est un important projet collaboratif visant à accélérer le développement d’algorithmes et d’applications d’IA en imagerie médicale, mené avec d’autres pôles, sur une thématique d’avenir. Nous sommes ainsi à l’origine de la création d’un consortium français unique qui réunit des PME, des start-ups, des centres de recherche et des sites cliniques.

Quels sont les liens avec les autres pôles ?
En ce contexte de relance, nous travaillons par exemple à l’élaboration de recommandations concrètes pour renforcer le soutien à la filière santé, pour préparer les enjeux sanitaires de demain.
A l’échelle nationale, même si le cœur de métier de Medicen concerne l’innovation en santé, nous œuvrons de manière croissante aux enjeux amont des chaînes de valeurs, avec les sous-traitants des filières Biotech et Medtech, et vers l’aval, avec les enjeux de production, via des partenariats avec des clusters technologiques tels que Polepharma ou encore PMT.
Medicen joue un rôle dans la politique d’attractivité du secteur des industries de santé
au vu de sa proximité avec les centres de décision et les organismes académiques principaux en France, ainsi que du fait de notre masse critique Medicen représente la voix du tissu économique, souvent au nom de l’ensemble des pôles et clusters français, dans les travaux nationaux relatifs aux enjeux de souveraineté sanitaire, en particulier dans un contexte de crise et de relance.
Dans les premiers mois de la crise, nous avons lancé une étude pour mettre en lumière les enseignements clé de la crise sur la filière de l’innovation en santé. Cela nous a amené à réaliser un Livre blanc cet été, qui mettait en avant des constats, bien connus de l’écosystème, mais exacerbés par la situation, parmi lesquels la forte dépendance de la France dans le domaine sanitaire,
Nous avons par exemple repensé notre organisation interne, désormais matricielle, pour gagner en transversalité. En particulier, nous développons de manière volontariste un laboratoire d’initiatives sur la Donnée de santé, de manière transverse aux 3 filières (biotech, medtech, e santé), pour contribuer à lever des verrous majeurs à l’utilisation de la donnée de santé, en lien avec des industriels, des start-ups et d’autres partenaires pour concrétiser cela.
Medicen continue à accompagner la Région Ile de France, très impliquée pour le développement de son écosystème healthtech. En 2020, Medicen a copiloté la stratégie Smart Santé aux côtés de la Région, dont les mesures phare visent à répondre aux mêmes enjeux majeurs pour la santé de demain.

Valoriser les bases de données régionales, structurer la filière bioproduction régionale pour lui donner plus de visibilité et rassembler l’écosystème autour d’Assises régionales de la bioproduction au printemps 2021.
Le renforcement de la filière MedTech est également un fort enjeu national, du fait de l’absence de gros industriels chefs de file, et Medicen s’engage à œuvrer aux côtés de Medtech in France et du Snitem pour décliner les recommandations nationales en Ile de France. EN parallèle, les enjeux liés au diagnostic, qui se sont révélés plus fort pendant la crise, pour structurer la filière et permettre à l’ensemble des entreprises du secteur et des équipes académiques une meilleure coordination entre les besoins, les projets de recherche et les capacités de développement et de production.
Par ailleurs, l’équipe Medicen s’est adaptée pour renforcer sa mission d’accompagnement pendant la crise Covid, ainsi qu’en témoigne le nombre de projets accompagnés et labellisés qui a augmenté de 35% en 2020 (près de 130 projets). Nous avons également organisé de nombreux webinaires d’information sur les AAP dédiés au Covid ou de valorisation des initiatives de nos membres pour contribuer en urgence aux besoins de prise en charge des patients.

Parmi l’ensemble des enjeux que nous couvrons, les plus gros challenges pour 2021 concernent la bioproduction, le développement de la filière MedTech, l’accès à la donnée de santé et le renforcement du volet européen.

Newsletter

Sign up to our newsletter to receive our latest news.

Categories