Innate Pharma : vers une étude en cancers du poumon

Capital - Extraits - 3 juin 2022

Innate Pharma a annoncé qu’IPH5201, son anticorps monoclonal dirigé contre CD39, développé en partenariat avec AstraZeneca, avancera en essai clinique de Phase 2 dans les cancers du poumon.

Innate recevra un paiement d’étape de cinq millions de dollars d’AstraZeneca et sera responsable de la conduite de l’étude. AstraZeneca et Innate partageront les coûts de l’étude et AstraZeneca fournira les produits testés nécessaires pour mener l’essai clinique.

 » Nous sommes ravis de voir notre collaboration avec AstraZeneca se poursuivre avec ce nouvel essai de Phase 2 pour IPH5201, notre anticorps anti-CD39. Plus globalement, nous sommes particulièrement satisfaits des progrès de nos produits ciblant la voie de l’adénosine compte tenu de son rôle majeur dans l’immunosuppression tumorale. En plus d’IPH5201, notre anti-CD73, IPH5301 est lui aussi en essai de Phase 1,  » commente Mondher Mahjoubi, président du directoire d’Innate Pharma.

 » La progression d’IPH5201 illustre la maturation de notre portefeuille produits en développement clinique avancé et les progrès de notre modèle de partenariat. C’est également une nouvelle démonstration des bénéfices de notre collaboration avec AstraZeneca, qui comprend en outre deux essais de Phase 3 avec monalizumab dans les cancers du poumon non à petites cellules et les cancers de la tête et du cou.  »

AstraZeneca a mené un essai de Phase 1 dans diverses tumeurs solides avec IPH5201 en monothérapie ou en combinaison avec durvalumab. Les données seront présentées lors d’un congrès médical en temps voulu.

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières actualités.

Catégories