L’avenir post-pandémique des essais cliniques : évolution du recrutement, de la participation et du suivi des patients

Medcitynews - Extraits - 7 septembre 2021

Libérés des normes restrictives en matière de recrutement et d’interaction avec les patients, les chercheurs trouvent des moyens de faire participer davantage de personnes aux essais en rendant simplement l’inscription et la participation accessibles au-delà de contraintes telles que la géographie et la disponibilité pendant les « heures ouvrables ».

Dans le monde de l’après-Covid, nous assistons à la concrétisation, en moins d’un an, d’une décennie de remaniement des essais cliniques. Alors que l’industrie des Life Sciences se dirigeait lentement vers des essais cliniques décentralisés et une inclusion plus large, Covid-19 a révélé des lacunes en termes de portée et d’efficacité qui ne peuvent plus être ignorées. Pour l’avenir, les leaders de l’industrie se concentrent sur la modernisation et l' »ouverture » du modèle d’exploitation des essais cliniques dans ces trois catégories :

  • Recrutement
  • Participation
  • Suivi

Pour les entreprises du secteur des sLife Sciences, le défi sans précédent que représente l’adaptation aux interactions avec les patients de l’ère pandémique n’est éclipsé que par les récompenses qui les attendent de l’autre côté. Les entreprises obtiendront de meilleurs résultats, moins d’essais infructueux, une meilleure réception du marché et une confiance accrue de la part des médecins et des patients. Les patients, quant à eux, bénéficieront d’appareils et de traitements médicamenteux plus efficaces et mieux adaptés aux besoins de santé de diverses populations.

Du laboratoire à la maison : Comment les institutions conçoivent les essais de l’ère Covid avec optimisme

Le plus grand changement qui modifie le paysage des essais cliniques est le passage du laboratoire au domicile. Pendant Covid-19, de nombreux hôpitaux et instituts de recherche sont passés des essais cliniques en personne aux rapports à domicile. Contrairement aux participants aux essais qui, historiquement, se rendaient dans des hôpitaux, des cabinets médicaux ou des cliniques spéciales pour participer aux essais, les participants aux essais inscrits en 2020 ont de plus en plus pris part à des essais décentralisés qui ont rendu l’expérience plus accessible.

Pour les décideurs des entreprises pharmaceutiques et des Life Sciences, des questions évidentes sur l’intégrité des essais médicaux à distance ou partiellement à distance se posent. Tout d’abord, il est essentiel d’examiner ce qui est perdu lorsque les entreprises ne sont pas en mesure de s’adapter. Au cours du premier semestre de 2020, près de 6 000 essais médicaux non liés à l’épidémie de Covid-19 ont été interrompus. En période de pandémie comme en période non pandémique, certains obstacles à la réussite des essais sont les suivants :

  • Les difficultés d’enrôlement dues à l’incapacité de recruter des participants au-delà de la « distance de déplacement » d’un hôpital ou d’une université.
  • Le manque de capacité à rester fidèle aux protocoles d’essai établis nécessitant un contact en personne.
  • Manque de fiabilité des interventions et des évaluations des résultats en raison des appréhensions en matière de sécurité parmi les participants inscrits.
  • Hésitation des participants à entrer dans les hôpitaux.
  • Horaires restrictifs pour les patients potentiels.

Une étude à distance réussie, évaluant si la fluvoxamine améliorait les résultats par rapport au placebo chez 152 patients externes nouvellement diagnostiqués avec Covid-19, réalisée à St. Louis en 2020, montre qu’il est possible de réaliser des études sans aucun contact avec les patients. Pour l’étude, l’éligibilité a été vérifiée par téléphone et par courriel. Ensuite, les chercheurs ont vérifié chaque diagnostic de COVID en examinant les dossiers médicaux électroniques. Les participants à cette étude, la première du genre, ont procédé à des auto-évaluations à l’aide d’un équipement expédié à leur domicile, avec l’aide de conversations virtuelles et téléphoniques avec les chercheurs.

Cet essai à distance réussi n’était pas un cas isolé. Une enquête menée auprès de 245 investigateurs d’essais cliniques a révélé que les interactions à distance sont passées de 9 % en janvier 2020 à 57 % en mai 2020. Les participants à l’enquête ont cité les activités à distance comme des outils essentiels pour faciliter la progression des essais pendant la pandémie. Les outils utilisés pour soutenir les essais à distance sont les suivants :

  • Les moniteurs d’activité physique, les oxymètres de pouls et autres appareils utilisés pour mesurer les résultats.
  • Interactions Web/vidéo.
  • Visites à domicile.
  • Un pivot vers les visites à l’extérieur pour administrer les interventions et mesurer les résultats.

Dans un récent article du Scientific American, plusieurs chercheurs de renom ont fait part de leur optimisme quant à la nouvelle ouverture aux essais à distance, qui permettra de faire avancer la recherche. Au cours des premiers mois de l’essai Covid-19, le MD Anderson Cancer Center de Houston a fait passer le recrutement des participants et les visites de suivi par téléphone et vidéo. La nécessité d’une communication sûre a servi de catalyseur à l’institution pour moderniser ses interactions avec les patients.

 

Conclusion : Les futurs essais cliniques seront plus adaptables et plus inclusifs

Pour les entreprises du secteur des life Sxciences, il n’y a rien de tel que d’être trop adaptable à l’heure actuelle. Si le Covid-19 précipite l’ajustement des protocoles, il devient évident que les changements survivront à la pandémie. Libérés des normes restrictives en matière de recrutement et d’interaction avec les patients, les chercheurs trouvent des moyens de faire participer davantage de personnes aux essais en rendant simplement l’inscription et la participation accessibles au-delà de contraintes telles que la géographie et la disponibilité pendant les « heures ouvrables ». Si cet élan peut être maintenu, il en résultera une diminution du nombre d’essais abandonnés, une plus grande confiance dans l’industrie des Life Scienceset une amélioration du développement des produits.

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières actualités.

Catégories